Trouvez votre futur métier

18 novembre 2021

Comment devenir sophrologue ?

La sophrologie est une discipline de relaxation profonde qui initie le corps à mieux réagir à son environnement extérieur grâce à des mouvements harmonieux. Le but des exercices est de développer la détente et le bien-être afin de limiter les tracs et le stress. Elle n’est pas une médecine, mais cherche plutôt à entraîner le corps à faire face aux risques qui peuvent le déstabiliser.

Le métier d’un sophrologue est de maîtriser les exercices dans le but de les transmettre aux participants. Si vous êtes intéressé par cette méthode, quelles sont les démarches pour devenir un spécialiste !

Comment devient-on moniteur en sophrologie ?

Exercer une activité de sophrologue n’exige pas de diplôme universitaire. Cependant, pour pouvoir le pratiquer, il faut suivre une formation auprès des établissements reconnus. À l’issue du cursus, le candidat devra détenir un titre reconnu par le RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles).

En plus de cela, celui ou celle qui exerce la profession de sophrologue doit maîtriser les postures auprès des pratiquants, eux-mêmes encadrés par des professionnels du domaine. L’avantage de ce processus permet aux apprenants de se corriger et de maîtriser au plus vite la fusion du corps et de l’esprit.

Quelles sont les conditions d’admission ?

Pour effectuer la formation, aucun diplôme n’est requis. Cependant, la formation suivie doit être de 304 heures étalées sur 6, 12 ou 24 mois selon le niveau d’apprentissage de l’apprenant.

À l’issue du parcours, la formation sera sanctionnée par un Certificat Professionnel de Sophrologue, ayant un niveau 3 en France et reconnus comme étant un titre enregistré auprès de la RNCP. L’avantage de ce diplôme permet d’exercer en toute légalité le métier de sophrologue.

Quel établissement peut effectuer la formation ?

En France et jusqu’à ce jour, l’établissement en charge de la formation en sophrologie et reconnu par l’État est l’IFS (Institut de Formation à la Sophrologie). Il délivre après le parcours un titre RNCP, validant le cursus. La méthode de pédagogie s’effectue en présentiel. C’est pourquoi, il n’est pas possible d’effectuer des cours à distance.

En revanche, l’IFS est présent dans 9 villes françaises, c’est-à-dire concentré dans les grandes métropoles. La qualité de l’apprentissage reste la même et les étudiants sortants sont classés au même niveau, qui peut exercer leur profession librement dans un cabinet médical, ou bien postuler auprès des entreprises de santé.

Voici un lien pour en savoir plus sur le métier de sophrologue

Posté par ludismooth à 20:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


18 septembre 2021

Les métiers qui recrutent sans diplome

Vous avez toujours rêvé d’avoir plusieurs diplômes, mais la vie a décidé autrement ? Problème financier, sanitaire, mental, etc. Plusieurs raisons peuvent être la cause du manque de diplômes d’une personne.

Cependant, cela ne signifie aucunement que c’est la fin pour vous. Avez les entreprises qui privilégient de plus en plus les compétences, les expériences et l’assiduité, il est tout à fait possible d’obtenir un métier sans diplôme. Zoom alors sur ces secteurs qui recrutent sans diplômes.

Agent d’accueil

Également appelé chargé d’accueil, le métier de l’agent d’accueil s’oriente dans l’orientation des visiteurs. Il n’y a aucun diplôme pour exercer ce métier. En revanche, les entreprises exigent des qualités de votre part étant donné que son image de marque est entre vos mains.

Par exemple, vous devez être une personne sociable, très courtoise et avoir une bonne expression orale et être à l’aise au téléphone. Un agent d’accueil peut travailler en entreprises, dans les salons, mais aussi dans les événements.

Pet-sitter

Avis aux amoureux des animaux. Savez-vous que vous pourrez désormais faire de votre passion votre métier. Le pet-sitter est en effet devenu un métier à part entière et qui est accessible sans diplôme. Tout ce dont vous avez besoin c’est votre cœur doux, car quotidien sera plein d’animaux.

Le métier de pet-sitter consiste à s’occuper des animaux de compagnies, notamment lors de l’absence de leur propriétaire. Vous allez les nourrir, faire leur toilettage, les emmener à faire des promenades, etc. Sinon, vous pourrez travailler auprès des instituts dédiés.

Devenir entrepreneur

On a tendance à penser qu’un entrepreneur doit être un vrai génie diplômé d’une université de prestige, mais en réalité, tout le monde peut devenir son propre patron. Ainsi, c’est aussi un métier, ou plutôt un statut accessible sans diplôme. Entre autres, vous pourrez choisir de devenir coach, artisan, consultant, etc.

Le saviez-vous ? Grand nombre des patrons des groupes multinationaux sont sans diplômes ? Tout ce que vous avez à faire c’est commencer petit et viser grand.

Justement, mon astuce pour ceux qui souhaitent avoir un métier sans être diplômé est d’oser entreprendre et rêver. Il ne faut jamais abandonner tout simplement parce que vous avez arrêté au lycée et au collège. Aussi, il faut être autodidacte.

L’univers professionnel n’est pas un long fleuve tranquille, mais plein de chamboulements. Pour évoluer dans votre métier, même sans diplômes, continuez d’apprendre par vous-mêmes.

Il y a l’internet qui vous permet de suivre des formations en ligne, alors profitez-en.

Posté par ludismooth à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 avril 2021

Comment devenir Toiletteur Canin ?

Le métier de toiletteur canin est aujourd'hui de plus en plus plébiscité. À la différence de ce que beaucoup le pense, il s'agit d'un travail qui comporte de multiples facettes. Un toiletteur, comme son nom le laisse entendre, est un professionnel qui se chargera d'assurer l'hygiène des animaux de compagnie, notamment des chiens et des chats. Mais n'est pas toiletteur qui veut. Pour se lancer dans ce domaine, il faudra apprendre et maîtriser toutes les techniques de toilettage pour ne citer que le brossage, le lavage et la tonte. Focus.

Décryptage du métier

Un toiletteur canin est avant tout un expert du toilettage. Il baigne, peigne, tond et épile ensuite les animaux de compagnie lorsque leurs maitres ne peuvent pas s'en charger. Un toiletteur ne fait pas d'exception, quelle que soit la race du chien ou du chat à toiletter. Il réalise le « pouponnage » des animaux en suivant les standards en vigueur et le désir du client.

Pour réaliser un nettoyage minutieux, un toiletteur utilise non seulement des shampoings spécifiques, mais a aussi recours à des produits antiparasitaires adaptés à chaque cas. Spécialiste dans le domaine, il est également en mesure de réaliser des coupes standards en fonction de la race du chien. Une raison pour laquelle avant d'inscrire leur animal à un concours de beauté, certains propriétaires se rendent chez un toiletteur. Ce dernier connait les règles des concours canins et saura comment s'y prendre pour mettre en valeur la beauté de chaque animal.

Mis à part le fait de baigner et pouponner les animaux, un toiletteur est également un expert du comportement animalier. À ce titre, il est en mesure d'agir en douceur ou avec fermeté pour permettre de mettre l'animal en confiance. Il peut tout aussi bien détecter des problèmes de santé lors du toilettage et intervenir en cas d'urgence.

Formation pour devenir toiletteur

Pour se lancer dans ce secteur du métier, il faudra avant tout aimer les animaux. Ensuite, il faudra disposer d'un CTM de toiletteur canin. Ce diplôme est l'équivalent d'un CAP et valide une formation technique de 2 ans. Pour pouvoir accéder à cette formation, il faudra avoir un niveau de fin de classe de 3e. Avec de l'expérience, il est possible d'évoluer dans le métier jusqu'à créer un salon de toilettage professionnel. Mais encore faudra-t-il avoir un bon carnet d'adresse et de nombreuses références.

Plus d'informations pour devenir toiletteur sur ce lien

Posté par ludismooth à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 mars 2021

Comment devenir Assistant vétérinaire ?

Vous aimez les animaux et sans être un vétérinaire, vous souhaitez leur apporter des soins ? Alors, le métier de l’assistant vétérinaire est fait pour vous. Également appelé, « auxiliaire vétérinaire, ce professionnel a pour principale mission de tenir le secrétariat d’un cabinet de vétérinaire, mais qui peut apporter des assistances sur certains soins dispensés aux animaux. D’ailleurs, des formations adaptées existent aujourd’hui pour exercer le métier.

Quel est le quotidien d’un assistant vétérinaire ?

Ce métier s’adresse aux amoureux des animaux, étant donné qu’il reste aux côtés du vétérinaire. Sa première mission est de mettre en contact le cabinet avec les propriétaires des animaux. En d’autres termes, c’est le secrétaire du cabinet de vétérinaire. C’est donc lui qui s’occupe du standard téléphonique, de la gestion des prises de rendez-vous et de l’emploi du temps de vétérinaire qu’il assiste. Outre l’accueil physique des clients, il leur conseil également sur les produits alimentaires, les accessoires ainsi des produits du soin du petite boule de point. Mais ce qui rend le métier de l’auxiliaire vétérinaire réside sur le fait qu’il peut assister le praticien dans l’administration de certains types de soins.

Quelles qualités pour exercer le métier ?

Un assistant vétérinaire est une personne très active, donc il faut être dynamique pour assurer le métier. Puisque vous serez le responsable de l’accueil physique des clients et de leurs animaux, un bon sens relationnel est un must. Bien sûr, il faut savoir être organisé, car vous vous occuperez de l’emploi du temps ainsi que des rendez-vous de vous vétérinaires.

Il est inutile de préciser qu’il faut une personne qui aime les animaux, car c’est l’essence même du métier du professionnel. En ce qui concerne les compétences techniques et médicales relatives aux prises en soin des animaux, vous les acquerrez à la suite d’une formation adaptée.

Comment devenir auxiliaire vétérinaire ?

Pour devenir un assistant vétérinaire, deux qualifications existent et sont accessibles dès la 3ème.

Il y a dans un premier temps le titre certifié “Assistant Vétérinaire Qualifié” ou AVQ qui est accessible en alternance dans le cadre d’un contrat de professionnalisation pour les salariées de moins de 26 ans. Cela permet d’obtenir un CAP niveau 5. Dans un second temps, il est possible d’intégrer un centre de formation en vue de l’obtention d’un BEPA.

La formation dure environ 2 ans et permet d’accéder au métier tout de suite.

Astuce : veillez bien à vérifier vos allergies, car vous serez en permanence contact avec les animaux.

Des idées d'autres métiers pour travailler avec les animaux sur ce site

Posté par ludismooth à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 février 2021

Comment devenir naturopathe ?

La naturopathie est une combinaison de plusieurs médecines naturelles dans le but est de préserver la santé du patient, de son environnement et de stimuler le corps à l’auto-guérison. Les naturopathes empruntent les connaissances de la médecine traditionnelle avec d’autres spécialités comme l’ostéopathie, ou bien la médecine ayurvédique afin d’activer le système immunitaire de l’organisme. Le retour au traitement avec la médecine naturelle est devenu une tendance, que des personnes sont aussi intéressées à la formation de naturopathe. Vous pouvez trouver des informations pour exercer cette discipline !

Les critères recherchés chez les personnes voulant exercer le métier de naturopathe

Si la naturopathie n’est pas apparentée à une vraie médecine qui prescrit des médicaments ou le suivi d’un traitement. Ceux qui veulent endosser la fonction de naturopathe doivent avoir un tempérament calme et serein pour pouvoir recevoir les patients. Ce comportement est exigé, car ils doivent offrir un sentiment de bien-être et d’épanouissement aux malades.
Ensuite, la naturopathie fait partie de la catégorie des médecines holistiques. Pour traiter les maladies, ils doivent en premier lieu expliquer les mécanismes de la physiologie de l’homme et de son interaction avec le milieu. Ensuite, il doit établir les causes de la maladie afin de donner les solutions pour leur remédier.

Quelle est la formation réservée pour les naturopathes ?

Jusqu’à maintenant, la formation pour exercer le métier de naturopathe est assurée par la FÉNA (Fédération Française des Écoles de Naturopathie). La connaissance ou le suivi de la médicine traditionnelle ou bien la médecine chinoise est un atout considérable. Les pratiquants doivent compléter un parcours de 1 400 heures assurées par plusieurs intervenants.
La durée de la formation s’étale sur 12, 18 mois et 3 ans.
Le suivi d’un cours à distance est autorisé et peut être assuré par un établissement agrée, ensuite le cursus doit être complété par un stage en cabinet médical.
Il est tout à fait possible de suivre les cours en vue d’une reconversion professionnelle.

Les disciplines enseignées

La naturopathie pratique la combinaison de plusieurs disciplines en misant sur le naturel. Pendant le parcours, l’apprenti peut suivre des cours de nutrition, de sophrologie, de phytothérapie, parfois de psychologie, de revitalisation, ou bien de la physiologie humaine, etc. En bref, il faut transmettre les meilleures connaissances de la médecine naturelle pour maîtriser la naturopathie.

Posté par ludismooth à 13:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 février 2021

Comment trouver une formation rapide

L’affirmation « la vie professionnelle n’est pas un long fleuve tranquille » est bien vraie. Dans un monde très numérisé et qui évolue à grande vitesse, il est important de mettre à jour ses connaissances. C’est probablement la raison pour laquelle les entreprises offrent aujourd’hui à leurs salariés la possibilité de suivre des formations histoire d’acquérir de nouvelles compétences. Cela est très crucial pour avancer dans cet univers professionnel très chamboulant.

Trouver des formations sur des portails en ligne

Avec l’avènement du numérique et du digital, on dénombre aujourd’hui plusieurs établissements qui proposent des formations à distances aux salariés et étudiants désireux d’approfondir leurs connaissances ou découvrir un nouvel horizon. Et si la vastitude des offres permet de trouver toutes sortes de formations, cela rend le choix fastidieux encore.

La fastidiosité du choix est perçue dès le choix du centre de formation. En vérité, les portails de formations sont nombreux à être accessibles en ligne, mais leur fiabilité n’est pas certaine. Si vous hésitez, je vous conseille de privilégier les sites et plateformes gouvernementales dédiées pour cela. Par exemple, il est envisageable de miser sur Pôle emploi. En collaboration avec l’État ainsi plusieurs partenaires qui sont des chefs de projets, des dirigeants d’entreprises, etc. ce portail vous donne plus de chance de décrocher un poste dès la fin de la formation, notamment si vous êtes un demandeur d’emploi.

Pour les salariés, le plus simple serait de privilégier l’une des formations déjà proposées par la boîte. De ce fait, vous pourrez espérer une évolution au sein de l’entreprise à la fin de la formation.

Quelles sont les formations possibles ?

Si c’est une formation à distance que vous recherchez, les options ne sont pas moindres. En effet, l’avènement de l’internet a fait en sorte que la plupart de formations professionnelles soit accessibles en ligne. Cela vous laissera la liberté d’arranger votre emploi du temps, d’exercer une autre activité parallèlement, d’étudier à votre propre rythme et surtout dans le confort de chez vous. En plus, ces formations sont le plus souvent moins onéreuses.

En ce qui concerne les formations professionnelles qui valent le détour, vous pourrez viser un CAP accompagnement éducatif de la Petite enfance, un BTS Négociation et Digitalisation de la Relation Client, formations en décoration et architecture d’intérieur, un CAP coiffure, des formations en développement web et création de sites, etc.

Astuce : pour évoluer dans ce monde professionnel qui évolue à la vitesse de la lumière, vous devez vous montrer autodidacte.

Vous pouvez découvrir les crédits de votre compte formation sur ce lien

Posté par ludismooth à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 février 2021

Découvrez des métiers d'avenir

Depuis une vingtaine d'années, les évolutions technologiques (l’uberisation, le télétravail, la 4G) ainsi que le virage écologique qu’est en train de prendre l'Humanité bouleversent profondément le monde du travail.

Il est parfois difficile de tracer un plan de carrière (étudiant) ou de faire sa reconversion professionnelle avec toutes ces (ré) évolutions écologiques et numériques.

Cependant, certains métiers présentent des perspectives intéressantes et/ou un recrutement important dans le futur proche.
Connaître les métiers d'avenir peut vous aider à trouver plus facilement votre nouveau métier.

Les services à la personne

L’augmentation de l'espérance de vie associée au vieillissement de la génération des baby-boomers crée une forte demande d’embauches sur le secteur de la santé et des services aux personnes. Aides-soignants, infirmiers, sages-femmes, auxiliaires de vie, assistantes maternelles ou accompagnateurs de personnes âgées vont être très recherchés par les hôpitaux, les maisons de retraite, les cliniques ou les cabinets médicaux. Votre reconversion professionnelle est souvent facile car ce sont des métiers non automatisables.

Les métiers du numérique

La digitalisation de tous les secteurs de la vie : transport, santé, industrie, tourisme, distribution ou la communication, permet de générer des centaines de milliers d’emplois dans ce secteur d’activité comme : webdesigner, webmarketeur, référenceur, informaticien, data scientist, community manager, modeleur 3D ou développeur d’application pour smartphone.
C'est un secteur qui ne connaît pas la crise et provoque beaucoup de reconversions professionnelles car les salaires y sont assez élevés.

Les métiers dans l'environnement

Le développement durable, le recyclage et plus généralement l'économie verte offrent de nombreux débouchés dans les entreprises spécialisées dans le recyclage et le traitement de l’eau et des déchets, de la qualité et de la sécurité environnement, des risques industriels ou les sociétés spécialisées dans la performance énergétique et des énergies renouvelables ainsi que la restauration et gestion des écosystèmes.

D'autres métiers d'avenir

Pour accéder au métier de vos rêves, je vous conseille aussi de vous pencher sur la construction (électricien, plombier, menuisier, chauffagiste), le commerce (préparateur, vendeur, chef de rayon, commerciale), conseiller en beauté, diététicien, cuisinier, mécanicien ou soigneur animalier.

Optez pour un nouveau métier qui correspond à votre profil.

Posté par ludismooth à 00:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 février 2021

Comment trouver votre futur métier

À force d’accomplir une tâche redondante, un salarié peut ressentir de la démotivation. Quand ce point de non-retour est atteint, il recherchera un nouveau métier. Bien entendu, le cas mentionné n’est pas généralisé, mais il touche la majorité des profils. Pour retrouver la motivation d’antan, nombreux sont ceux qui se lancent dans la reconversion professionnelle. Mais le projet est-il réalisable dans un secteur où la concurrence règne.

Faire un bilan

Même si la situation professionnelle ne convient pas aux travailleurs, il existe plusieurs questions à soulever avant d’entamer la prospection d’un nouveau métier. En pratique, il devrait se demander les raisons qui ont poussé à sa démission. Plus précisément, il doit découvrir les mauvais côtés ainsi que les choses déplaisantes. En travaillant dans une industrie, un ouvrier peut par exemple ressentir le besoin de sauver l’environnement. Il devra donc rechercher un métier qui est en rapport avec ce domaine. Si l’argument était le volume important du travail, il peut envisager le statut de travailleur indépendant. Cependant, il doit toujours considérer ces expériences et compétences. En fin de compte, l’objectif final est d’enlever ou rajouter certains secteurs parmi les abondantes options.

Quel secteur recrute ?

Pour une reconversion professionnelle réussie, il est conseillé d’opérer une analyse du marché dans la région. Pour ce faire, il faut recourir aux annonces dans les journaux, les sites d’emploi ou les réseaux sociaux. Le but est de constituer une base de données personnelle. L’information à savoir est que chaque ville possède sa propre spécificité. Certaines sont portées sur le secteur tertiaire tandis que d’autres peuvent miser sur l’industrialisation. Les entreprises qui manipulent les high-tech sont toujours aussi porteuses depuis des années. Cela implique que les magasins d’ordinateurs recherchent des vendeurs aguerris malgré l’existence de site e-commerce. L’assistance médicale est aussi à privilégier. Exemple, l’aide aux personnes âgées ou handicapées.

Comment se faire aider dans ces choix ?

Un travailleur n’est pas toujours capable de faire les points sur sa situation lui-même. Je conseille alors de solliciter l’aide d’un professionnel afin de décrocher un nouveau métier correspondant à son savoir-faire. En même temps, il est essentiel de lire quelques fiches métiers. Il faut entre autres porter sa curiosité sur les missions qui incombent aux métiers. Il est pareillement utile de préférer une voie qui offrirait éventuellement une possibilité d’évolution. Dans le cas inverse, il serait probable de se retrouver dans l’impasse. Par ailleurs, il est plus aisé de percer dans un domaine qui passionne.

Posté par ludismooth à 20:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,